450 675-8901

  Rachel Villiard, Naturopathe

  Des soins pour l'âme et le corps

Blogue

Les limites... ces fameuses limites...

Publié le 14 septembre 2016 à 20:45


Si je vous dis d'être à l'écoute de votre corps, forcément il va sans dire que nous devons être à l'écoute de ce qu'il nous dit et de respecter ces limites... et bien c'est quelques choses que j'ai oublié d'appliquer dernièrement côté exercice physique, je m'explique !


Forcément je prône la santé, le bien-être, l'alimentation saine et une bonne routine d'exercice physique chaque jour, MAIS et je l'écris en gros parce que le mais ici est très important, je me confesse, je ne suis pas parfaite et je suis loin d'y arriver tous les jours. À 20 ans, je ne sais pas si c'était mon métabolisme de base qui était au top de sa forme ou parce que je n'écoutais pas mon corps, mais j'arrivais à maigrir en claquant des doigts, suffisait d'un boost de motivation et de m'entrainer intensément chaque jour de la semaine en mangeant des pizzas pochette et la nature faisait son oeuvre mais à 30 ans c'est tout une autre histoire !


Suis-je la seule à avoir toutes les bonnes intentions et de me dire que tout est prêt pour enfin retrouver la forme. Le moment venu... oufff je ne sais pas où s'envole toute ma motivation, mais suffit de 500 mètres et j'ai un discours intérieur pas très reluisant envers moi-même, de ce fait, je me décourage très vite !


Il m'est arrivé de courir avec mon copain (selon moi c'est de la course, à son rythme à lui c'est du réchauffement vous voyez la scène), avec tout l'amour du monde il me dit ''On va juste faire un petit 2km pour commencer''. Alors moi tout de suite le discours part..... Il se moque de moi, je n'y arriverai pas, il court beaucoup trop vite pour moi, je vais le retarder, je respire trop fort, je ne suis pas bonne, je n'y arriverai pas.... et vous savez quoi... je l'ai fait, de peine et de misère, oui j'ai du arrêter à plusieurs reprise pour reprendre mon souffle et parce que je ne sentais juste plus mes jambes, en plus d'être incapable de compter le nombre de crampes que j'avais... Tout le long du trajet j'étais extrêmement dure avec moi-même, j'étais déçue d'avoir de la difficulté à faire 2km alors qu'il y a deux ans j'en courais 5 facilement, MAIS c'était il y a 2 ans... 


Une fois arrivé de notre course, lui est reparti pour faire un autre tour alors que je m'étirais et que, je l'avoue, je versais une larme (quelques une en fait) parce que j'étais déçue de moi, de mon incapacité à me remettre en forme. Après quelques minutes d'étirement j'en suis venu à la conclusion que je devais respecter mes limites AVANT toute chose. Je me dois de respecter la condition de mon corps présentement si je souhaite avoir la possibilité de l'améliorer. Alors, j'accepte que le 2km, à partir de maintenant, je vais le marcher très rapidement pour quelques semaines et qu'ensuite je me remetterai à la course, j'irai progressivement en respectant les limites que mon corps m'imposent et je crois que nous aurons une bien meilleure relation lui et moi!!


Soyez à l'écoute de votre corps et il vous le rendra x 1000!


P.S. Si tu crois être la seule à éprouver de la difficulté à te remettre en forme, je te rassure, tu fais partie d'un clan secret comptant des milliers d'abonnées....


Catégories : Bien-être

Publier un commentaire

Oups!

Oops, you forgot something.

Oups!

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires